Le premier mai en France

En France, le 1er mai, est un jour férié, c'est la fête du travail. Depuis 1947, le 1er mai est un jour chômé et payé en France. Traditionnellement ce jour est consacré aux défilés des syndicats dans les grandes villes. C'est la Fête du travail.

C'est aussi un jour de fête pour le muguet, car la tradition populaire veut qu'on offre un brin de muguet comme porte bonheur. 

Mais, d'où vient cette tradition du muguet?

Les racines celtiques de la fête

Avant même l'avènement du monde ouvrier ou la célébration du muguet, le 1er mai était la date de rituels. Pour les Celtes, cette date marquait la fête de Beltaine : elle marquait le passage de la saison sombre à la saison claire, la reprise de la chasse, de la guerre. Cette "renaissance" est liée à Belenos (incarnation en lumière du dieu Lug). Selon les textes, des druides allumaient des feux, chargés de protéger symboliquement le bétail des épidémies. Cette fête s'opposait donc à Samain - ancêtre de notre Toussaint – qui marquait le retour aux ténèbres. 

Aujourd'hui, la principale trace de ces célébrations est l'Arbre de mai – le Maibaum - particulièrement présent dans le sud de l'Allemagne. 

En Galice, la tradition se maintient sous le nom de "maios".

Mais pourquoi offre-t-on du muguet le 1er mai?

Il s'agit d'une coutume remontant au Moyen-Âge. Le 1er mai 1561, Charles IX offrit la fleur à clochettes à toutes les dames de la cour, en guise de porte-bonheur. La tradition est bien ancrée en France puisque plus des trois-quarts des ventes de muguet ont désormais lieu à cette occasion.

Vérifiez si vous avez bien compris cette fête en faisant ce quiz

 

Iniciar sesión